Bandeau masque mairie vaudringhem3 1

QUALITE DU  TRI

A l’heure où il est beaucoup question d’écologie, la création du tri ménager permet de réduire le gaspillage, d’économiser les ressources naturelles, de diminuer les coûts de mise en décharge.

Mais……………

Mais il faut bien trier, faute de quoi des camions entiers peuvent être refusés au centre de tri.

C’est la raison pour laquelle l’ambassadrice du tri et les  rippers de la Société VANDAMME vérifient le contenu de votre bac bicompartimenté et sont obligés par le Centre de Tri de refuser les bacs mal triés.

Vous trouverez dans vos boîtes à lettres un petit mot vous félicitant, pour un tri effectué correctement ou au contraire vous recommandant de redoubler d’attention.

L’aide que nous recevons d’Eco-Emballages est liée à la qualité et à la quantité de notre tri. Par ailleurs,  ne tassez pas les emballages dans vos bacs et attention : les déchets non ménagers ne sont pas collectés (restes de peinture, déchets verts,…) ils doivent être déposés en déchetterie.

VIEUX PAPIERS

La Communauté de Communes du Pays de Lumbres a signé une convention de revente et de garantie de reprise des déchets triés, dont les papiers et le carton, avec Eco-Emballages.

En conséquence, il n’est plus possible de remettre papiers et cartons à des associations quelles qu’elles soient du type Relais, Esquerdes-Loisirs, Emmaüs, ou autres …. Par avance, merci.

OBLIGATION DE TRIER

Il faut trier. La loi nous y oblige. Des bacs de déchets non triés peuvent, à la limite, ne pas être ramassés.

Nous comptons sur votre collaboration et votre civisme.

LE COÛT DU TRI – LA TEOM (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères)

L’enlèvement et le traitement des ordures ménagères représentent un coût élevé :

 6 100 400 F  soit  930 000  Euros par an. Somme à laquelle s’ajoute l’achat des bacs.

La CCPL(Communauté de Communes du Pays de Lumbres) prend en charge     597 528 € (3 853 931 F ) sur son budget, le complément sera trouvé par une Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM). Cette taxe est appliquée sur la base de taxe foncière sur les propriétés bâties. Son taux est de 4,99%.

Le Conseil Communautaire avait une autre possibilité ; c’est à dire instaurer une redevance. Dans cette éventualité, la totalité des   930 000  € (6 100 400 F) devait être répartie  sur les différents foyers de la Communauté en fonction du nombre de personnes. Il fallait  tenir compte des exonérations, des variations au sein de la cellule  familiale. Cela eut été un énorme travail nécessitant une embauche et le coût par foyer eut été plus élevé encore.

C’est pour cela que la TEOM a été adoptée par le Conseil Communautaire et fixée  à un taux le plus supportable possible (des comparaisons avec des Communautés voisines peuvent être faites).

Remarque : Pour les immeubles loués, la taxe d’enlèvement des ordures ménagères peut être récupérée par les propriétaires sur les locataires (art. 23 de la loi du 6 juillet 1989. Voir au recto de votre avis d’imposition de taxes foncières)